Palais des Congrès

Antibes (06)

Lieu : ANTIBES (06)
Maîtrise d’ouvrage : CFA Méditerranée
Maîtrise d’œuvre : ORY.architecture
Mission : conception et exécution
Programme : création d’un palais des congrès et de commerces
Surface : 14 000 m²
Coût : 35 M €
Calendrier : livré en 2013

Dans le cadre de son développement, la ville d’Antibes a souhaité appuyer son activité commerciale et culturelle. Ce projet marque un signal urbain fort, intégré dans un site végétal et historique exceptionnel. La pinède offre un écrin de verdure dans lequel le bâtiment s’immisce.

L’ambition du projet architectural réside dans la mise en scène du lieu et de la mer par le biais de fenêtres ouvertes vers la mer et de filtres visuels au travers de la pinède.
L’enjeu majeur est d’assurer un lien fonctionnel, fluide et une accessibilité publique et logistique évidente car l’équipement présente différentes fonctionnalités : commerces, manifestations culturelles, stationnements, simultanément et quotidiennement. En effet, le programme regroupe salle plénière, auditorium, foyer, commerces articulés autour d’une rue intérieure, logistique et stationnements.

La forme du galet issue de l’ensemble de ces ambitions fonctionnelles, vient se poser sur la cime de la pinède, coiffée d’une canopée métallique. Le corps principal du bâtiment, bombé, profite d’une vue panoramique sur la mer glissant au-dessus de la cime des arbres de la pinède. Ce galet s’appuie sur deux bâtiments compacts et transparents, liés par la rue intérieure qui reprend le tracé historique du passage Galice.
La canopée harmonise l’ensemble avec légèreté intégrant fonctionnalité, logistique et technicité.
La fluidité du site est assurée par un jeu de restanques, terrasses et espaces de promenades à l’ombre de la pinède, préservée et reconstituée.
La perméabilité avec l’environnement s’appuie sur la forte déclivité du terrain et la composition paysagère comme approche fondamentale de la composition de l’ensemble. L’échelle de l’intervention architecturale coïncide avec ce site d’exception.

Autres projets