Auberge de Jeunesse Buzenval – Paris 20e

Paris

Projet lauréat, concours « Réinventer Paris »

Lieu : Paris 20e
Maîtrise d’ouvrage : Novaxia
Maîtrise d’œuvre : ORY.architecture
Mission : conception et suivi architectural
Programme : programme neuf auberge de jeunesse
Surface : 1 800 m²
Coût : 4,5 M €
Calendrier : Livraison en 2020

Avec ce site de la rue Buzenval mis à disposition par la Mairie du XXe arrondissement, ORY.architecture fait partie des 23 lauréats de la première édition de « Réinventer Paris », vaste appel à projets urbains innovants lancé par la Mairie de Paris en 2014.
Jadis occupé par une station essence, cette « dent creuse » contrastant avec la densité urbaine de la rue de Buzenval, voit aujourd’hui l’opportunité avec ce nouveau projet de s’intégrer dans un quartier riche d’une architecture éclectique.

Le programme innovant d’un établissement hôtelier à mi-chemin entre une auberge de jeunesse et un hôtel se révèle par la conception d’un bâtiment aux objectifs environnementaux ambitieux ; ossature mixte bois béton, avec un objectif de labellisation Passivhaus.
Afin d’intégrer en toute cohérence l’effervescence inhérente au quartier, le traitement du rez-de-chaussée est largement ouvert comme un espace évènementiel à partager et le toit aménagé en rooftop sera également le lieu d’échanges entre voyageurs et parisiens.
Le concept se traduit par une façade contemporaine, dont l’identité forte évoquera un équipement résolument ancré dans son époque.
La parcelle très étroite est entièrement occupée par l’emprise du bâtiment. En contrepartie, la façade a été travaillée dans l’épaisseur. Un jeu de facette, de baie en retrait de l’alignement structure le bâtiment et sa perception depuis la rue la rend vibrante.
Les cassettes métalliques semi-brillantes, couleur argenté et doré, apporte une certaine noblesse au projet, avec un jeu de reflets chauds.
Ce matériau, a été choisi afin de rappeler dans la façade à la fois les façades parisiennes, leurs architectures, leurs couleurs mais avec un regard neuf, avec une subtile diffraction qui interrogera le passant tel une énigme à résoudre. Tout cela sans compter les reflets du ciel dans sa façade conférant au bâtiment une architecture sans fin, infinie, fondue dans les nuages parisiens.

Autres projets