Port Granville

Granville (50)

Lauréat de l’AMI pour la requalification du port de Granville

Lieu : GRANVILLE (50)
Maîtrise d’ouvrage : Société Port Granville
Maîtrise d’œuvre : ORY.architecture (mandataire), AERTS&PLANAS
Mission : conception et exécution
Programme : requalification et développement urbain du port. Commerces, équipements, hôtels, cinéma, tertiaire
Surface : 37 000 m²
Coût : 100 M€
Calendrier : Livraison en 2026

Le quartier du Port de Granville se caractérise par la coexistence d’usages multiples où les vides définissent l’espace public en opposition à la ville historique, plus dense. En revanche, le port, en lui-même, est davantage constitué de pleins que de vides en raison de son activité maritime.

Afin de ne pas limiter l’intervention urbaine à une simple portion de territoire, le projet sera développé au-delà de ses frontières géographiques et ainsi pensé en cohérence avec le programme de réaménagement de la Ville, « 2030 Granville ».

Dans ce cadre, l’ambition d’ORY.architecture est d’imaginer une réponse contemporaine tout en s’attachant à préserver l’authenticité du port, de par l’échelle des bâtiments implantés et le lien étroit entretenu avec la mer sur un site où l’activité des pêcheurs demeure au cœur de son organisation.

A l’appui de la trame verte, enrichissement du paysage granvillais amorcé par la ville, la construction d’un ponton, conçue comme une colonne vertébrale et véritable fil rouge du projet, viendra tisser un lien entre le cœur de ville et l’activité du port.

Cette future promenade prolonge l’espace public dans l’axe majeur commerçant de la ville. Il ne vise pas à créer un nouveau centre mais une polarité innovante. A l’articulation entre le quai des pêcheurs et le port de plaisance, elle prend naissance place Albert Godal avant de s’élancer vers la mer, le long du remblai.

Ce nouvel espace crée à la fois une distanciation physique entre les différents usagers et une régulation des différentes activités, ce qui permet une cohabitation réussie.

Le flux automobile, autocar et logistique, ainsi que 1200 places de stationnement sont centralisés sous ce ponton.

Un ensemble de bâtiments vient s’accrocher tout le long de cet axe. Leurs tailles variables révèlent toute la variété du programme et permettent de les adapter en fonction de leur évolution. Ces « folies », de part et d’autre du ponton emmène la promenade jusqu’à la jetée. Un bâtiment emblématique, en proue, érigé telle une vigie de cette ville corsaire, cadre la mer et la met en scène.

Autres projets