Dieumegard

Saint-Ouen (93)

Lieu : SAINT-OUEN (93)
Maîtrise d’ouvrage : Élysées Pierre
Maîtrise d’œuvre : ORY.architecture
Mission : conception et exécution
Programme : construction de bureaux
Surface : 11 973 m²
Coût : 25 M€
Calendrier : livraison en 2022

La construction de cet immeuble de bureaux à Saint-Ouen prend corps dans un contexte issu du patrimoine industriel de la ville et des zones de logements qui s’y rattachent.
Adossé aux voies ferrées, le terrain dessine une couture entre différents territoires.
Il réunit un ensemble de contraintes desquelles le projet va prendre son sens. Implantée en proue du terrain, la forme de la parcelle offre une perception globale du bâtiment. Posé sur un socle qui marque le front bâti, il se décompose de strates verticales qui délimitent chaque niveau. Le jeu de léger décalage permet de créer différentes terrasses et chaque glissement laisse place à des loggias. Ces retraits accentuent l’intention de stratification. L’utilisation de formes organiques adoucies permet d’intégrer des espaces extérieurs aux creux de ces courbes.
Le parti architectural des façades joue avec la dualité des territoires qui la jouxtent et confère à l’ensemble une identité forte et dynamique.

Côté rue, la façade très tramée blanche ancre le projet dans son époque et participe au renouveau du quartier. Un rythme rigoureux d’alvéoles reprend la trame spécifique des aménagements de plateaux de bureaux. L’ensemble semble s’interrompre, comme par accident, par des loggias.
Côté voies ferrées, le registre choisi vient s’opposer à la façade sur rue. De teinte foncée, la composition de la façade s’appuie sur un rythme aléatoire maîtrisé de châssis, organisé par un jeu de matrice dans le béton. Cette façade se développe autour d’un patio généré par l’emprise du bâtiment. Tout en restant préservée de l’activité produite par les voies ferrées, elle offre de larges terrasses dont l’orientation vers le territoire au-delà du chemin de fer, apparaît comme un lien.

Autres projets